Des nouvelles d’une ancienne élève en BTS STA par alternance


Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Voici l’article paru dans le journal Agri72. 

Une salariée dédiée à la fromagerie

En embauchant une salariée pour la fromagerie de l’exploitation, le Gaec Rouillard de Beaumont-Pied-de-Boeuf a choisi  de  spécialiser cette activité de diversification.

bts sta alternance en fromagerie

Cliquer sur l’image pour l’agrandir ou lire l’article ci-dessous

Quand la fromagerie a été créée en 2010 sur l’exploitation laitière du Gaec Rouillard, Christelle et sa mère Jocelyne partageaient les tâches liées à cette nouvelle activité. A l’annonce du départ en retraite de la seconde, la première s’est mise en quête d’une main d’œuvre qualifiée.

L’idée étant de spécialiser le poste de transformation et de vente sur l’exploitation Didier Maillet, mon autre associé, a en charge les cultures et le soin des animaux, moi je m’occupe de la traite et du suivi du troupeau de PH : nous voulions donc embaucher une personne qui prenne en charge totalement la fromagerie », explique l’agricultrice de Beaumont-Pied-de-Boeuf.

En novembre dernier, Pauline Trimoulinard, originaire de Bourgogne, est donc arrivée à “La Valérie », avec ses compétences de fromagère – elle a obtenu un BTS fromager en alternance à l’ENIL de Mamirolle, un CS ovins lait et a travaillé à la ferme Paris tech- et surtout beaucoup de motivation. “J’avais envie d’exercer dans une petite ferme et avais l’habitude, par mes précédents postes, de travailler en autonomie », déclare la jeune femme de 22 ans. En quelques mois la salariée a effectivement déjà apporté “sa patte » à la fromagerie belmontaise (qui transforme 50 000 litres de lait par an sur les 680 000 de quota).

Elle propose un nouveau produit tous les mois, les « ventes flash ». “Le cœur de février par exemple, conçu pour faire écho à la Saint-Valentin, a beaucoup plu à nos clients et ils le réclament encore. On leur répond : l’année prochaine! « , raconte-telle. Car actuellement, le petit nouveau, que les 400 visiteurs de la journée Bienvenue à la ferme du 27 avril ont pu découvrir, c’est le Coeurmembert. “

Pauline a apporté cet esprit marketing, reconnaît Christelle Rouillard, c’est elle qui a créé le site internet, la page facebook ,… Mais elle a, avant tout, contribué à une meilleure technicité de notre production. Les moelleux par exemple, je n’y arrivais pas ».

Les clients qui se déplacent tous les soirs – le magasin ouvre de 17h30 à 19h- à la fromagerie belmontaise retrouvent les produits des débuts, le beurre et la crème, les fromages frais enrobés ou non, la crème fraîche et le caramel au beurre salé. Mais ont aussi découvert les fromages moelleux, mi-secs et secs. Et une nouvelle signalétique, conçue en binôme. “Dans notre logo, nous voulions retrouver tout ce qui nous caractérise : une ferme, qui produit des fromages au lait de vache, de manière authentique », Christelle Rouillard. Le terroir n’est pas un vain mot pour l’agricultrice qui s’est inspiré d’une recette d’une dame âgée pour remettre a goût du jour « la bouine” et pour laquelle  » baratter » est une façon de « transmettre le savoir des anciens aux jeunes générations ».

DELPHINE GROSBOIS

site internet : http://fromagebelmontaise.wix.com/produitsfermiers

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Contact

icon_contact