Expo : Il est temps de comté ….. la fruitière


Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

 L’histoire du fromager, de la fruitière, dans une exposition : aux Annonciades à Pontarlier du 23 octobre au 15 novembre 2015.

Le fromager est détenteur d’un pouvoir plein de mystère : il transforme le lait, denrée très périssable, en un fabuleux produit, consommable à long terme.

Exerçant son métier chez le paysan, on évoque le ‘tour’ du fromage avec la ’taille’ en bois spécialisé de fabrication et son logement dans un chalet . Puis le fruitier établit son atelier spécialisé de fabrication et son logement dans un chalet, une fruitière, appartenant aux paysans associés. 

Lieu central et unique de fabrication, ce bâtiment devient le cœur social, économique du village.

il-est-temps-de-comte-la-fruitiere

Un ouvrage a été réalisé dans le cadre de cette exposition organisée par la mairie de Pontarlier, sous la houlette d’Annie Brischoux ( documentaliste aux archives de Pontarlier ) et de Jean-Pierre Gurtner (enseignant au lycée agricole Lasalle de Levier ) de Martine Matton et de Michel Gurtner (enseignants à l’ENIL de Mamirolle).

L’étude porte sur une compilation de morceaux choisis de littérature et d’études du 13ième siècle à nos jours. L’étude concerne davantage le Doubs, plus exactement l’arrondissement de Pontarlier.

64 fruitières fabriquent du Comté : Michel et Jean-Pierre ont visité ces fruitières, photographié les fromagers, les présidents de coopératives et les chalets pour témoigner de leur savoir-faire.

L’arrondissement de Pontarlier, c’est 42% de comté, 100% de Mont d’Or, 47% de Morbier , donc Pontarlier est la ‘capitale ‘ des AOP (Appellations d’origine Protégée).

La Franche-Comté, c’est 153 fruitières, avec 2,5% de la collecte le lait nationale ; le comté, c’est la Première AOP avec 64180 tonnes de fromage en 2014.

La seconde partie du livre de 82 pages, édité à cette occasion, concerne le collectif, des hommes s’associent en vue d’améliorer la fabrication fromagère , l’histoire des chalets nous est contée, le savoir-faire, les gestes, le process de fabrication et bien sûr les acteurs de la filière dont le CIGC, Le CEC, l’URFAC, la FDCL…

Jean-Pierre a éprouvé un réel plaisir a photographié les paysages, associés aux crus du comté. Le fromager est avant tout un « passeur de passion », c’est ce que nous avons voulu démontrer au cours de ce voyage à travers les siècles. Toute une partie communication avec les affiches publicitaires sur le comté seront installées aux Annonciades. Les qualités gustatives, les valeurs nutritives du comté n’auront plus de secret pour les visiteurs.

Le 24 octobre , quatre apprentis en BTS STA porduits laitiers de l’ENIL fabriqueront du comté lors de la journée super-comice. L’ENIL participe ainsi à deux grandes manifestations de la région en ce début d’automne 2015.

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Dupre Jean-Marc

    |

    Bonjour. On est fromagers en Australie et arrivons en France le 18mai pour un tour de 7 jours en Bourgogne et je me demandais si vous pouviez nous procurer quelques exemplaires de ce livre si je vous donne une adresse en France. En attendant de vous lire, merci beaucoup.Jean-Marc

    Répondre

Laisser un commentaire

Contact

icon_contact