Voyage d’études en Italie apprentis et étudiants Licences Pro Produits Laitiers et Fromagerie Technologie Innovation Qualité 2018/2019 – Jour 2 (26/03/2019)


SACCO CLERICI

L’histoire de l’entreprise commence en 1872 (147 ans) sous le nom de CaglificioClerici, producteur de présure. En 1934 l’entreprise change son nom pour Sacco et commence en 1984 la production de ferments lactiques, tout en conservant la production de présure.

Les 10 premières années ils vendent seulement en l’Italie et c’est depuis 25 ans qu’ils exportent à l’étranger dans 110 nations.

Elle devient Sacco System pour un objectif commercial en 2016 et regroupe désormais 4 entreprises (Sacco, CaglificioClerici, CSL et Kemikalia). C’est la plus vieille entreprise qui fabrique de la présure animale en Italie. 

Mme Berga est la présidente de l’entreprise, elle est responsable du département financier et elle fait partie de la 4ème génération dans cette entreprise familiale.

Il y a 4 entreprises situés en Italie, une en France et une en Suède. L’entreprise produit des ferments lactiques (ferments d’acidification, ferments de protection et probiotiques), de la présure ainsi que des additifs et des enzymes. La société possède également un large catalogue de revente de matériels de laboratoire.

Concernant les ferments lactiques, on compte plus de 1400 références de ferments et 6500 souches

Cette entreprise compte 350 employés dont 70 dans la recherche et le développement

Ils défendent 7 valeurs dont la tradition, l’expertise, la flexibilité, l’amélioration et la confiance entre collaborateurs, la recherche et le développement, le partage de connaissances, et l’entreprise familiale.

C’est une entreprise qui a placé politique sociale au cœur de ses priorités.

Le site que nous avons visité fait 5 ha.

En 2017-2018, le chiffre d’affaires était de 108 millions d’euros. 6 % du chiffre d’affaires est réinvesti dans le service de recherche et développement.

Cette entreprise collabore avec des universités et des instituts internationaux dont les ENIL.

Leurs produits possèdent la certification kasher, halal, FSSC 2000 et ISO 9001. L’entreprise possède 3 bâtiments de production, dont 2 destinés à la production de ferments et un à la production d’enzymes. 

Source photos : https://www.saccosystem.com/

Merci à Adrian Gauna pour son accueil et le temps consacré !

Compte-rendu : Apprentis et étudiants Licence Pro Produits Laitiers et Fromagerie Technologie Innovation Qualité.

Informations formations :

Contacts : Yves GAUZERE, yves.gauzere@educagri.fr et Joëlle BIRCKNER, joelle.birckner@educagri.fr

Lire la suite

Voyage d’études en Italie apprentis et étudiants Licences Pro Produits Laitiers et Fromagerie Technologie Innovation Qualité 2018/2019 – Jour 1 (25/03/2019)


Découverte de la Fontina

La première visite de notre voyage en Italie a été la fromagerie haut Val d’Ayas située à 1280 mètres d’altitude, et au nord-ouest de l’Italie.

L’élevage et la production du fromage jouent un rôle important dans l’économie locale. La fromagerie haut Val d’Ayas est une coopérative de plus de 40 producteurs. Les fermes ont environ 30 vaches et sont majoritairement de races Rodza. Certaines sont d’alpages. L’intervalle de temps entre la traite et la fabrication doit être inférieur à 2 heures pour les AOP de la fromagerie, qui sont la Fontina et le Fromazo.

La Fontina est une pâte pressée demi cuite, chauffée à 48 °C. Les moules sont de forme concaves. Le rendement est de 10 % avec des fromages de 10 kg en moyenne, affinés 110 jours avec une humidité de 60 – 70 % et fraîche (7 – 8 °C). Ce fromage est lavé 2 à 3 fois par semaine quand il est jeune, puis une fois par semaine une fois qu’il a été « timbré ».

Le Fromazo est partiellement écrémé, il pèse environ 3,5 kg et a un tonnage annuel de 10 000 kg.

Les fromages sont salés dans une saumure qui est renouvelée 2 fois par an. Toute la fabrication est réalisée de façon manuelle. La coopérative transforme en moyenne 7500 L de lait par jour, cependant le litrage varie fortement au cours de l’année. En octobre, il est de 1500 L tandis qu’en juin il est aux alentours de 12000 L.

Le lait est amené en bidon non réfrigéré.

Il est payé 610 € la tonne et les vaches ont un régime alimentaire strict. En effet, elles se nourrissent exclusivement de foin, d’herbes et de céréales. Les ferments utilisés au cours de la fabrication sont achetés auprès du consortium. La présure est d’origine animale et la taille du grain visé est de l’ordre du maïs. Le chauffage et le décaillage ont lieu en même temps. Tous les fromages AOP sont gradés par un technicien du consortium de la Fontina. Ils étudient le poids, les dimensions et le talon mais ils « sonnent » également le fromage et ensuite si les caractéristiques sont validées, le fromage est timbré.

Les numéros de 1 à 499 sont les identifications pour l’alpage et s’ils sont supérieurs à 499, ce sont les numéros pour la fromagerie.

Les principaux défauts repérés : amertume, lainures et élasticité. Environ 10 % des fromages sondés n’obtiennent pas le timbre et sont déclassés.

Les fromages AOP représentent 86 % de la production de la fromagerie, le reste de la production étant sous forme de tome, produits frais, yaourts et lait de consommation. Il y a 450 000 Fontina qui sont produites dans les vallées d’Aoste alors que 22 000 fromages sont produits tous les ans dans la fromagerie.

Les produits sont vendus dans les grandes et moyennes surfaces, sur internet ou en vente directe. Au niveau national, c’est plutôt au nord-ouest de l’Italie sinon c’est en Europe, en Australie et en Amérique. Néanmoins les normes pour les Etats-Unis sont très strictes.

Les fromages sont vendus entier, à la coupe, mis sous vide ou placé sous atmosphère modifiée.

Nous avons pu déguster ces produits lors d’un déjeuner.

Compte-rendu : Apprentis et étudiants Licence Pro Produits Laitiers et Fromagerie Technologie Innovation Qualité.

Informations formations :

Contacts : Yves GAUZERE, yves.gauzere@educagri.fr et Joëlle BIRCKNER, joelle.birckner@educagri.fr

Lire la suite

Visite d’une cave d’affinage et d’une fromagerie des BTS sciences des aliments


Dans le cadre du MIL (Module d’Initiative Locale), seconde journée de visite pour les BTS STA produits laitiers (apprentis et formation adulte ). Nous nous sommes rendus en Suisse pour visiter 2 structures :
       – la fromagerie de Mézières qui est une coopérative fabriquant principalement du Gruyère AOP (370 tonnes par an), du vacherin fribourgeois et de la raclette. Le lait des 39 producteurs est soit livré par les producteurs eux mêmes (coulée) matin et soir, soit ramassé par un camion. Nicolas Schmoutz qui loue les locaux et achète le lait nous a présenté la fromagerie avec toute la réflexion qui a accompagné la réalisation de ce bel outil de travail. Visite très professionnelle, riche de renseignements et d’anecdotes conclue par la spécialité locale : une sélection de Gruyères d’abord, puis meringue et crème double, un pur délice !

        – l’après midi, direction les caves d’affinage Fromco de Moudon (groupe EIMI), dans ces caves creusées dans la roche locale : la molasse, jusqu’à 150 000 meules de gruyère AOP peuvent être affinées (Gruyère conventionnel, bio et d’alpage). La longueur des galeries est de 1.6km, et, ici, point particulier, ce ne sont pas les robots qui se déplacent pour réaliser les soins des fromages, mais l’inverse. Un volume d’environ 45% de ce fromage est exporté notamment aux USA. C’est Nicolas Oberson qui nous a expliqué les subtilités de leur métier ainsi que le système de gradage (notation) des fromages. La visite s’est terminée par une dégustation fort appréciée.

Un grand merci à nos hôtes pour le partage de leur passion et de leurs savoirs.

Les apprenants et leurs accompagnateurs, Julien Rouillaud et Stéphane Martin.

Lire la suite

Visite de la fromagerie Delin et des laboratoires ABIA par les BTS produits laitiers


Dans le cadre du MIL (Module d’Initiaitive Locale), les BTS sciences et technologie des aliments spécialité produits laitiers par apprentissage et par la voix de la formation continue se sont rendus en Bourgogne pour visiter la fromagerie DELIN et les laboratoires ABIA.


La fromagerie DELIN transforme 25 000 litres de lait par jour, principalement en Brillat Savarin IGP et spécialités. Ce fromage, très apprécié pour son goût, est riche en crème et répond à une technologie lactique. L’entreprise est certifiée IFS et exporte 40% de sa production. Nous avons eu la chance de pouvoir échanger, entre autres, avec Philippe Delin et Simon Zamparutti qui nous ont présenté les projets en cours et à venir. La dégustation a été fort appréciée.

Après un repas au lycée viticole de Beaune, nous avons visité les laboratoires ABIA. La spécialité de ce laboratoire est la production de présure traditionnelle, indispensable à la coagulation du lait. La présure, historiquement utilisée dans tous les fromages, est de moins en moins utilisée à ce jour au profit d’autres types d’agent coagulant. Patrick Granday et Michel Grandjean nous ont expliqué les intérêts de l’utilisation leur présure à macération lente.
 
Un grand merci à tous ceux qui nous ont accueilli pour leur sympathie et leur professionnalisme !

Benoît Pancher et Stéphane Martin.

Lire la suite

Voyage d’études des apprentis en Licences Pro Produits Laitiers et Fromagerie Technologie Innovation Qualité en Italie : le programme


Les apprentis et étudiants en Licences Pro Produits Laitiers et Fromagerie Technologie Innovation Qualité sont partis en voyage d’études en Italie cette semaine 13, du lundi 25 au vendredi 29 mars 2019.

Objectifs :

  • Découvrir filières laitières italiennes : filière industrielle type pizza cheese, filière artisanale et AOP : Fontine, Gorgonzola, casera, Parmesan Reggiano et fournisseurs de ferments : Clerici-Sacco ;
  • Développement mobilité internationale ;
  • Ouverture culturelle ;
  • Echange entre les deux promotions.

Le circuit :

Le programme :

  • Lundi 25 mars 2019 : (B) 9H30 / Caseificio Haut Val d’Ayas (Aoste) : production de fromage Fontina (DOP) – FROMAGERIE HAUT VAL D’AYAS Soc. Coop. Rue Trois Villages, 1 – 11022 Brusson (AO) – Valle d’Aosta – Italie.
  • Mardi 26 mars 2019 : Caseificio Palzola (Novara) : production de fromage Gorgonzola (DOP) – (D) Palzola s.r.l – via Europa, 21 – 28010 Cavallirio (NO) – Ferments Clerici-SACCO – Via Alessandro Manzoni, 29, 22071 Cadorago CO, Italie.
  • Mercredi 27 mars 2019 : Latteria di Delebio (Delebio – Sondrio) : production de fromages Casera (DOP). (F) Via Stelvio, 139, 23014 Delebio SO.
  • Jeudi 28 mars 2019 : Caseificio Il Cigno (Pandino – Cremona) : production de Pizza cheese – Affinage PPC zone Modene. (H) SP472, Località Santa Lucia, 26020 Agnadello CR, Italie.
  • Vendredi 29 mars 2019 : (J) Caseificio Razionale Novese (Novi di Modena – Modena) : production de Parmigiano Reggiano (DOP) – Via Provinciale Mantova, 73, 41016 Novi di Modena MO.

Informations formations :

Contact : Joëlle BIRCKNER, joelle.birckner@educagri.fr

Lire la suite

Pensez-vous tout connaître sur la bière ? Du brassin à la dégustation – Le 5 mars 2019, conférence Pasteur, Ciné Comté Poligny de 18h à 20h


Pourquoi les conférences Pasteur :
Les consommateurs que nous sommes sont fréquemment la cible de messages liés à l’alimentation (crises alimentaires, labels qualité, aliments santé,…) qui peuvent susciter des questionnements.
Les conférences Pasteur ont pour ambition d’éclairer le grand public sur ces préoccupations et d’apporter un regard croisé sur la relation qu’entretient l’homme avec son alimentation, cela grâce à l’intervention d’experts : chercheurs, médecins, industriels, artisans, …
Cet événement est soutenu par le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté.
Il bénéficie du label « L’Effet Pasteur, Bourgogne-Franche-Comté » qui répond à une volonté d’informer les citoyens et de développer et diffuser la culture scientifique, technique et industrielle d’aujourd’hui.

Pensez-vous tout connaître sur la bière ?
La bière est considérée comme la boisson la plus ancienne du monde. Il y a différentes sortes de bières, différentes techniques de fabrications et différents types d’entreprises brassicoles. Chaque bière correspond à des goûts particuliers, des modes de consommations particuliers. En ce sens, une bière peut être le reflet d’un territoire, de la vie des hommes qui le peuplent, leur culture… Elle contribue à forger une identité.
Le développement des microbrasseries correspond à une attente du consommateur : la bière est devenue un produit de dégustation.
En 2017, on compte plus de 1 100 microbrasseries dans tous les départements français (métropole et d’Outre-mer). Les microbrasseries reflètent l’attachement à un terroir et elles valorisent le caractère artisanal et authentique des bières.
Afin d’en savoir un peu plus sur cette filière et sur l’art d’accorder la bière et les mets, plus particulièrement le fromage :
Régis BARTH – Gérant de la Brasserie La Franche à La Ferté (39600). Il nous parlera de l’histoire de son installation, du quotidien dans la microbrasserie, de la relation avec le consommateur…
Laure RAVEROT – Enseignante et chargée d’application dans le domaine des boissons. Elle nous expliquera les analyses et contrôles sur les bières, ainsi que quelques exemples de travaux de recherche appliquée.
Cyril HUBERT – Bièrologue. Il nous donnera les bases de la dégustation d’une bière. C’est un exercice qui fait intervenir les 5 sens : la vue, l’odorat, le goût bien sûr, mais également le toucher et l’ouïe !

 

Bière spéciale 130 ans de l’ENILBIO :
A l’occasion de cette première conférence de l’année 2019, un groupe d’étudiants présentera son Projet d’Initiative et Communication. Et ils nous feront déguster cette bière en accord avec les fromages de l’ENILBIO.

Plus d’informations en cliquant sur le lien : https://drive.google.com/file/d/1Z3S-ak-Kg1RqBmQIKc0qTs37NwJMWcFL/view?usp=sharing

Inscription recommandée par mail : enilbio.effetpasteur@gmail.com

Lire la suite

10 jours de fabrication du fromage « l’ÉPHÉMÈRE » par 45 élèves du Réseau des ENIL au Salon International de l’Agriculture du 23 février au 03 mars 2019


Des étudiants BTSA Sciences et Technologies des Aliments, Produits Laitiers, des ENIL de Bourgogne Franche-Comté (ENILBIO Poligny Jura et ENIL Mamirolle Doubs) participent comme leurs collègues des 4 autres ENIL (Aurillac, Surgères, La Roche-sur-Foron et Saint-Lô) à la fabrication du fromage « L’Ephémère » durant 10 jours au Salon International de l’Agriculture à Paris du 23 février au 3 mars 2019.

Plus d’informations en cliquant sur le lien : https://drive.google.com/file/d/1zm1lZ6oIApBf7X-cB29nIQZ-kkIUBLhM/view?usp=sharing

Contact : Camille BARBIER, Chargée de communication du Réseau des ENIL
camille.barbier@educagri.fr
06.23.80.15.18 

Lire la suite

ENIL – Portes ouvertes 2019


L’ENIL de BESANÇON-MAMIROLLE

et

l’ENILBIO de POLIGNY

organisent

samedi 9 mars 2019

leurs journées portes ouvertes.

Au-delà de la seule découverte des équipements des établissements, les visiteurs, au contact des professeurs et des élèves, auront l’occasion sur les 2 campus de bien cerner l’ensemble des formations proposées ainsi que l’esprit et la philosophie propre aux 2 écoles.

Durant toute une journée de 9h à 17h les visiteurs pourront découvrir les installations et les ateliers des écoles et constater leur modernité. 

Si cet événement est ouvert à tous, il s’adresse en priorité aux collégiens, lycéens et aux étudiants post bac qui souhaitent s’informer sur leur future orientation, ainsi qu’aux adultes en reconversion professionnelle.

Au contact des enseignants, des formateurs et des élèves actuellement en formation, ils auront la possibilité de se faire une idée précise des formations proposées, des débouchés métiers ainsi que de l’ambiance et de l’esprit de corps spécifiques à l’école.

Ils disposeront alors de tous les éléments d’informations nécessaires pour arrêter un choix et éventuellement rejoindre l’une des ENIL dès la rentrée prochaine.

L’entrée est libre et gratuite pour tous. Les visiteurs pourront aussi donner à leur visite une touche gourmande et une touche curiosité en passant par les différents ateliers de dégustation et d’animations  ou aux boutiques des écoles où de nombreux produits élaborés par les élèves (Comté, Mamirolle, Polinois, Morbier, Mamirollais, St Savin,  Prépaillou, Grimont, Cancoillote, Faisselle, Yaourts, Bières…) sont proposés à la vente.

A propos des ENIL de FRANCHE COMTE

L’ENIL de BESANCON-MAMIROLLE et L’ENILBIO de POLIGNY sont des écoles réputées. Elles forment chaque année près de 600 élèves dans des secteurs dynamiques et porteurs d’emplois :

Les formations proposées débouchent sur des diplômes de niveau : CAP, bac pro, BTS et licences pro.  

Le taux d’insertion des élèves (insertion professionnelle à 6 mois et poursuite des études) s’élevait à 94 %.

 

Retrouvez diverses animations dans les 2 écoles

Infos pratique : Possibilité de restauration sur place.

Plan d’accès

Comment venir à l’Enil de Mamirolle dans le Doubs ?

Comment venir à l’ENILBIO de Poligny dans le Jura ?

 

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, suivez-nous sur notre page Facebook tout au long de la journée (ou prenez rendez-vous pour une visite personnalisée).

 

Lire la suite

Retour aux sources…


Quand une ancienne élève vient animer une conférence auprès des étudiants BTSA STA 2° année…
Nous avons eu la chance de recevoir Lydie Bey en poste à la cellule sanitaire du CTFC.
Après nous avoir retracé son parcours professionnel, Lydie nous a fait part de son expérience en « AQRM » Appréciation Quantitative des Risques Microbiologiques.
Passionnant !
La séance s’est terminée dans la bonne humeur autour d’un jeu conçu par Lydie.
Ce jeu a permis aux étudiants de consolider leurs connaissances sur les risques microbiologiques. 
Parfait !
Bravo et merci à elle !

Photos et contact : Véronique SIRUGUE, veronique.sirugue@educagri.fr

Lire la suite

Des lycéens de Morteau en TPE à l’ENIL de Mamirolle


Eléa, Julie et Arthur, trois élèves de Première S du lycée Edgar Faure de Morteau sont venus à l’ENIL pour compléter leurs Travaux Personnels Encadrés.
Ils ont pu bénéficier pendant quelques heures des équipements de notre laboratoire de microbiologie et ont ainsi pu réaliser des observations microscopiques.
Nous leur souhaitons bonne chance pour cette épreuve du Baccalauréat !

Photo et contact : Véronique SIRUGUE, veronique.sirugue@educagri.fr

Lire la suite

Collecte de la taxe d’apprentissage 2019 – Comment ça marche ?


Participez au développement des formations et aux investissements en équipements pédagogiques

Madame, Monsieur,

Les Ecoles Nationales d’Industrie Laitière de Mamirolle (25) et de Poligny (ENILBIO 39) ont pour mission de former les futurs professionnels des secteurs agroalimentaire, laitier et de l’eau dans les 3 voies de formation (scolaire, apprentissage et continue).
Leurs activités pédagogiques reposent en grande partie sur les halles de génie alimentaire, véritables pilotes de transformation. Les apprenants se forgent une première expérience pratique, en se familiarisant avec les outils les plus performants rencontrés dans les sites de transformation alimentaire, de traitement de l’eau ou dans leurs centres de recherche & développement.
La qualité et l’expertise des personnels, essentiellement issus du monde de l’entreprise, rendent nos formations plus en adéquation avec le monde du travail.
Pour répondre au mieux à vos préoccupations de demain, les ENIL engagent des projets :
– d’investissement en matériels pour développer les savoir-faire des apprenants et les confronter à l’utilisation de techniques innovantes (gestion
de production assistée par ordinateur, Nettoyage En Place, microbrasserie, supervision informatique…),
– d’amélioration permanente de la qualité des formations,
– de création de contenus technologiques accessibles à distance, en français et en anglais depuis la plateforme WEBALIM (www.webalim.fr) ,
– de partenariats pour créer de nouvelles formations répondant aux besoins des entreprises (ouverture récente du BTSA GEMEAU par apprentissage),
– de promotion des métiers et de l’apprentissage,
– pour répondre à vos besoins de compétences en vous accompagnant dans vos démarches de recrutement d’apprentis (www.enil.alternance.fr),
– pour contribuer à votre développement via les activités du service expérimentation/R&D.
Poursuivre la réalisation de ces différents projets est un enjeu stratégique pour les écoles et la formation des apprentis; nous nous permettons donc de solliciter votre soutien et votre contribution au titre de la taxe d’apprentissage.
Nous vous souhaitons nos meilleurs voeux pour 2019 et restons à votre disposition pour vous accueillir lors de nos prochaines journées portes ouvertes des 9 février et 9 mars 2019.

La Directrice des ENIL, Gabrielle FOURNIER.

Téléchargez la plaquette explicative : https://drive.google.com/file/d/1lafTqTdvvBCHLsSsxOv7axaCPBsOr4bz/view?usp=sharing

Lire la suite

Contact

icon_contact